Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ici &st là

hors-champ infini instant éclat émotion rêverie poésie climat flou mouvement vibration voyage imaginaire vagabondage promenade visite flânerie hasard errance trace sens écriture matière solitude évasion réflexion liberté PS : cliquez sur l'image pour la voir en 24x36cm

escrime

NEGA 1986019

Dijon, 1986

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Il ne suffit pas d’être ganté pour pouvoir se fendre et tenir la poignée de son épée vers sa cible. Même imaginaire. Il faut justement que cible il y ait. Même si le geste est imaginaire, se<br /> fendre, quand il gèle à pierre fendre, est une affaire de mousquetaire déterminé. Ces enfants, munis de leur grande baguette magique dessinent doublement : ils dessinent le mouvement de<br /> l’escrimeur, qui, écrasé, rend compte de la longueur du geste, mais ils dessinent aussi, à terre, dans une neige déjà tassée un monde d’explorateur. L’un, spectateur avec l’envie d’en débattre<br /> avec le Nouveau Monde, et l’autre, architecte armé, ont fait de ces planètes glacées et imparfaites, roulées dans un coin de leur univers, leur dessein. <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Je te remercie pour ta lecture littéraire (littérale ?) et poétique de cette image, image minorée puis oubliée et aujourd'hui "re-parée".<br /> <br /> <br /> Sylvain<br /> <br /> <br /> <br />